La Gita, le dictionnaire de Gandhi

Publié le par Mayur

Aparigraha, « renoncement à la fortune » ou « vœu de pauvreté » et Samabhava qui signifie « égalité », ces deux mots occupaient une place particulière dans le répertoire de Gandhi. Aparigraha et Samabhava sont aussi deux principes de la Bhagavad Gita, un des livres sacrés de l’Hindouisme, qui ont guidés le père de la nation indienne. Une fois engagé en politique, Gandhi a souvent eu recourt à plusieurs recueils religieux tels que la Bible, le Coran.

 

Gandhi writingAug1942

 

La Bhagavad Gita, communément appelée la Gita, rapporte le dialogue sur le champs de guerre entre le dieu Krishna et Arjuna, célèbre archer de la mythologie indienne. Krishna demande à Arjuna de renoncer aux fruits de la victoire et aux honneurs. Il l'invite également à agir en permanence, s'engager totalement et ne pas céder à l'injustice ni à accepter l'ordre établi. Gandhi a emboîté le pas à Arjuna, sur le chemin de la renonciation.  

 

Mayore Lila Damji

 

Publié dans Culture

Commenter cet article