La France et Pondichéry, plus de 4 siècles de relations

Publié le par Mayur

 

Hier, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) de Somme a fait escale à Pondichéry dans le sud de l'Inde pour aider un orphelinat.  Une aide humanitaire sur fond de passé historique et culturel commun.medium_Book-Inde-1930-1.jpg

 

Les membres de l'équipage vont être accueillis pendant deux jours par l'orphelinat de Sandhosha Nanban. D'après le Daily News Analysis (DNA), les marins français vont réparer la plomberie du centre d'accueil. Il a été créé en 1990 par un humanitaire belge, Philippe Libois. Les orphelins y ont accès gratuitement à l'éducation, aux soins médicaux et des activités culturelles. Dans le cadre du dispositif Amiral commandant la zone maritime de l’océan Indien (Alindien), le BCR Somme assure la sécurité dans les espaces maritimes, la conduite des opérations humanitaires et la lutte contre le terrorisme. Le 20 avril, aux larges des côtes somaliennes, le BCR Somme avait intercepté deux embarcations avec six pirates présumés à leurs bords.

 

Pondichéry: une double identité

 

Au XVII ième siècle, cette ville du sud de l'Inde est connu sous le nom de Comptoir de commerce de la Compagnie française des Indes orientales. Centre d'artisanat textile, la ville tombe à plusieurs reprises dans les mains de l'Empire britannique entre 1761 et 1814. Restituée à la France, Pondichéry devient un port d'escale sur la route de l'Indochine. En 1954, la France décide de céder l'ensemble de ses territoires en Inde. Le traité de cession est signé en 1956. Mais des familles pondichériennes décident de conserver leur nationalité française. Aujourd'hui, environs 10 000 français vivent à Pondichéry. On peut d'ailleurs encore voir des traces de la présence française: la signalisation bilingue tamoul-français, l'École française d'Extrême-Orient, la bibliothèque Romain Rolland. Ville franco-indienne, Pondichéry a une double identité, c'est une « fenêtre ouverte sur la France » comme le disait Jawarlal Nehru, le 1er Premier ministre indien.

 

Mayore LILA DAMJI

Publié dans Actualité

Commenter cet article