La costumière de Gandhi rend son Oscar

Publié le par Mayur

La costumière indienne, Bhanu Athaiya, a décidé de retourner à l’Academy Awards Guild, en décembre 2012, le trophée des Oscars qu’elle a gagné en 1983 pour le film Gandhi, de Richard Attenborough, rapporte le quotidien indien Hindustan Times.

 

Bhanu_Athaiya.jpgBhanu Athaiya 

 

« J’envisage de le remettre moi-même entre de bonnes mains, a déclaré la costumière de 86 ans. Mon entourage ou le gouvernement indien ne pourrait pas prendre soin de la statuette. Je préfère la retourner à l’Academy », poursuit-elle dans les colonnes du Hindustan Times. 

 

Gandhi retrace la vie du père de la nation indienne. De son périple en Afrique du Sud, de la lutte pour l’indépendance de l’Inde jusqu’à sa mort en 1948. Le film a obtenu, en 1983, 8 oscars dont celui du meilleur film et celui du meilleur acteur pour Ben Kingsley, qui interprète Mohandas Karamchand Gandhi.

 

300 000 figurants

 

En plus de ses huit Oscars, ce film est entré dans les annales cinématographiques pour une autre raison. Selon l’Internet movie database (IMDB), 300 000 figurants (400 000 d'après Richard Attenborough) ont été appelés, sur la base du volontariat ou sous contrat, pour reconstituer les funérailles de Gandhi. La scène a été tournée le 31 janvier 1983, à l’occasion des 35 ans de l’assassinat de Gandhi. Richard Attenborough explique dans cette vidéo (en anglais) comment la scène des funérailles de Gandhi a été préparée :

 

 


 

« La conception des costumes dans Gandhi m’était très chère. Nous avons couvert une longue période de sa vie. Et faire partie de cette équipe était une vraie excitation » se rappelle Bhanu Athaiya.

 

Elle a habillé de nombreux acteurs pendant sa carrière dont Aamir Khan, dans le film Lagaan (2001) ou Shah Rukh Khan pour Swades (2004).

 

Le cas de Bhanu Athaiya n’est pas singulier. Dans l’histoire du cinéma, un autre costumier, Edith Head, avait retourné ses Oscars à l’Academy Awards pensant que ses proches ne seraient pas capables de veiller sur les statuettes.

 

Mayore LILA DAMJI

 

A lire également sur Couleurs de l'Inde :


L'Inde orpheline de Gandhi, janvier 2012

 

Gandhi, le spirituel à Strasbourg, octobre 2011

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article