Gandhi investit une banque

Publié le par Mayur

Le Crédit Mutuel de Neudorf, quartier du sud de Strasbourg et le plus peuplé, accueille du 15 au 30 novembre une exposition de photos retraçant la vie du mahatma Gandhi, de son plus jeune âge au Gujarat jusqu'à sa mort, en 1948 à New Delhi.

 

DSC01457.JPGExposition des livres sur Gandhi et la culture indienne à la librairie Ehrengarth. (MLD)

 

Dans le cadre de la venue de la statue de Gandhi à Strasbourg, le Crédit Mutuel en collaboration avec l'ambassade de l'Inde en France, les associations Inde-Alsace et arte et Mots, le Foyer de la jeunesse Charles Frey et la librairie Ehrengarth*, a pavoisé les murs de son agence de drapeaux indien et alsacien, de saris, et de portraits de Gandhi. Un comble pour une personne qui n'a jamais eu de compte en banque.

 

Le public peut également voir dans une vitrine le bocal contenant la terre de Raj Ghat, lieu où Gandhi a été incinéré en 1948 et une reproduction en miniature du rouet, l' « arme » de Gandhi pour boycotter les produits britanniques. Les trente photos du mahatma contiennent chacune une légende qui rappelle le contexte dans lequel la photo a été prise et quelques citations de Gandhi qui encouragent le monde à recourir plus aux principes moraux qu'à l'avidité. A bon entendeur, salut!

 

 

 

 

« Ce fakir à demi nu », comme se plaisait à l'appeler Winston Churchill, avait choisi d'entrer dans l'arène politique pour aider les pauvres, il avait d'ailleurs lui-même décidé de vivre comme un pauvre. Aucun de ces traits ne rapprochent Gandhi d'une personne travaillant dans le secteur bancaire. Et pourtant, le président du Crédit Mutuel et de l'association pour le Neudorf, Gérard Pfeil, a fait venir Gandhi dans une banque pour faire découvrir le père de la nation indienne aux habitants du quartier et au personnel. Le leader du peuple dans la « banque du peuple ». C'est donc avec cette « double casquette » que Gérard Pfeil a organisé cette exposition. « Depuis plusieurs années le Crédit Mutuel a été le principal acteur au sein de la vie des associations », souligne pour sa part Bernard Bass, responsable administratif de l'agence.

 

Face aux atermoiements de la Ville de Strasbourg pour installer la statue de Gandhi qui marquera le début du Jardin des droits de l'homme, cette exposition est « un moyen de faire pression sur le gouvernement indien et la mairie et de permettre ainsi à chaque quartier de participer à cette action », insiste Kaushik Gupta, président d'Inde-Alsace.

Avec trois ans de retard, l'arrivée de la statue de Gandhi est désormais prévue pour 2011, mais l'emplacement, principal point d'achoppement, n'a toujours pas été défini.

 

Mayore Lila Damji

 

*La librairie Ehrengarth tient jusqu'au 20 novembre un stand sur la littérature indienne. Une quinzaine de romans,  de livres sur la vie de Gandhi et sur la gastronomie indienne y est exposée.

 

 

 

Sites internet des participants:

 

Les arte Mots link

Foyer de la jeunesse Charles Frey link

Librairie Ehrengarth link

Association Inde-Alsace link

Ambassade de l'Inde en France link

Publié dans Actualité

Commenter cet article