Forte chaleur en Inde

Publié le par Mayur

Le mercure a atteint les 56 degrés Celsius dans l'État de l'Uttar Pradesh, au nord du pays, faisant plusieurs victimes.

 

Dans l'État du Gujurat où les températures ont dépassé les 45 degrés, 100 personnes seraient mortes. 90 dans L'État du Maharashtra, 35 au Rajasthan et 34 au Bihar. Les hôpitaux du Gujarat ont reçu environ 300 patients par jour, ils souffrent soit d'une intoxication alimentaire ou d'un coup de chaleur. Dans la ville de Shimla qui se situe à quelques 2 000 mètres au dessus du niveau de la mer, les températures ont grimpé jusqu'à 32 degrés, 8 degrés de plus que la moyenne saisonnière.

 

Pénurie d'eau et coupure d'électricité dans les quartiers périphériques de New Delhi. La capitale aussi a été frappée par cette vague de chaleur. La semaine dernière la température y avait atteint 45 degrés, des pluies éparses ont cependant radouci l'atmosphère. Le nouveau métro air-conditionné de Delhi a été pris d'assaut par les usagers qui ont abandonné les bus bondés, taxis ou encore les rickshaws. Les stations service ont été quant à elles à court de pétrole car les trains qui acheminent le fuel en général ont du transporter de l'eau.

 

 

La faune et la flore souffrent également de cette hausse des températures. Plusieurs paons ont été retrouvés morts dans la zone forestière de l'Uttar Pradesh. « A cause de la chaleur, les lacs se sont asséchés, il n'y a donc plus d'eau pour ces animaux. » explique Neeraj Srivastava, militant écologiste.

 

Après une année de sécheresse, les agriculteurs indiens attendent impatiemment la mousson. Ses pluies irriguant 60% du sol indien. Les météorologues ont prévu pour cette année des pluies « normales ». C'est un signe de soulagement dans un pays où les prix des denrées alimentaires ont explosé ces derniers mois. Une augmentation dû aux pénuries et aux problèmes structurels de l'agriculture.

 

 

Traduction de Mayore Lila Damji

 

Article du Guardian: link

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article